juillet 7, 2022

5commentaires

Vous n'arrivez pas à atteindre vos objectifs, il est difficile pour vous de remplir votre calendrier.

Vous aimeriez recevoir plus de voyageurs ?

Vous vous posez la question, est ce mieux ailleurs ? 

Pour répondre à cette question, nous allons voir dans cet article une étude de marché complète pour connaître la zone idéale pour réussir dans la location courte durée. Et plus particulièrement, quelle zone est plus propice pour la réussite de sa location courte durée, en ville ou à la campagne ? Mais également, quels avantages et quels inconvénients pour chaque zone.

Il est vrai que notre instinct ne se trompe pas quand il nous dit "dans les grandes villes, ça peut que marcher".

En effet, plus la ville est grande, plus il y a du monde, du passage, du commerce...

Mais est-ce vrai ?

C'est un grand oui !!

Les emplacements ne désemplissent que très rarement.

Les logements sont loués à un grand nombre de touristes , quelle que soit la période de l'année avec un taux de remplissage record , bien souvent sans avoir à y mettre des efforts considérables.

Voilà l'avantage majeur de la localisation en zone urbaine.

Mais attention aux zones qui subissent la crise du logement, aux zones dites "tendues ". (notamment dans les grandes villes de l'hexagone, supérieures à 200 000 habitants).

Voyons de plus près ce qu'est une zone dites "tendue".

Une commune urbaine ou le marché de l'immobilier a atteint un point de non retour. Les prix du loyer y sont encadrés , peu de logements sont disponibles à la location.

Pourquoi, il faut les éviter lorsqu’on souhaite faire de la location courte durée ?

Ces villes-là tentent d'enrayer l'augmentation de biens en locations saisonnières, afin de réduire l'accès à un logement longue durée pour les citoyens de la région.

Voici les contraintes mises en place pour limiter cette crise immobilière.

La taxe sur les logements vacants

C'est une taxe qui permet de sanctionner et de dissuader les propriétaires qui garderaient de laisser leurs biens immobiliers inoccupés.

La surtaxe d’habitation (elle n’est pas systématiquement appliquée)

Cette surtaxe consiste en une majoration de la taxe d'habitation, applicable aux propriétaires de logements meublés non notés comme résidence principale.

Des obligations strictes

Le changement d’usage

La location courte durée est à présent considérée comme une activité commerciale, et entraîne un changement d'usage, où il est nécessaire de demander l'autorisation en mairie.

Attention à sa validité

Le numéro d’enregistrement

Une fois l'autorisation de changement d'usage délivrée par la commune concernée, les propriétaires devront obtenir un numéro d'enregistrement à l'aide d'une déclaration sur internet.

Notez que le numéro en question doit obligatoirement être affiché sur les annonces de localisation en ligne.

La règle de la compensation

Les propriétaires souhaitant effectuer ce changement d'usage, se doivent de convertir 1 mètre carré de surface commerciale en logement pour tout mètre carré converti en bien de location saisonnière .

Ceci peut s'effectuer au sein même du patrimoine immobilier du propriétaire, à condition que celui-ci soit situé dans la même zone tendue que le logement locatif à courte durée. 

Je mets en garde cher Hôte sur le fait qu'il y a de plus en plus de grandes villes qui sont couvertes par cette réglementation.

C'est le cas tout récent de Montpellier depuis le 01 juillet 2022 et la ville de Sète depuis mai 2022.

Ces contraintes sont à prendre très au sérieux.

Les sanctions encouragées sont plus que dissuasives.

Les propriétaires encourent 50 000 euros d'amende par logement concerné , ainsi que 100 euros par jour et mètre carré d'astreinte mais également des poursuites pénales.

Par ailleurs, les propriétaires sans numéro d'enregistrement encourent une amende de 5 000 euros.

Il est clair que la zone rurale ne donne pas envie. Mais peut-on réellement réussir si l'on se positionne en milieu urbain ?

Voici une question à laquelle je me suis moi même intéressée car je me situe en pleine campagne.


Etude de marché à la campagne

Pour définir une zone rurale en mots simples, c'est un e espace  constitué  de la  population , des  territoires  et des  ressources  des  campagnes .

Vous vous posez la question mais peut-on réussir la localisation courte durée en zone rurale ?

Les avantages de la location courte durée en zone rurale.

Peu de contrainte

Contrairement en zone urbaine, la zone rurale est préférable car ils y a moins de contraintes.

Une simple déclaration en mairie suffit. (et encore, pour moi cas par exemple, un petit village de 1 000 habitants, il n'y a pas de déclaration ).

Renseignez -vous directement à la mairie.

Pas besoin de numéro d'enregistrement, pas de règle de compensation.

Mais également, pas de taxe sur les logements vacants ni de surtaxe d'habitation. 

C'est un avantage sacré mais aussi un allégement de ne pas se soucier des règles à respecter.

Le prix du marché

Investir à la campagne permet de devenir propriétaire à bon compte. Les prix sont bien moins élevés qu'en ville. 

A Orléans, une villa d'environ 130 m² vaut dans les 300.000 €.  

Pour la même surface dans des communes comme Greneville-en-Beauce ou Nancay-sur-Rimarde (villages de moins de 1 000 habitants), comptez dans les 200.000 € pour une surface similaire.

Si vous avez un projet immobilier, il est plus intéressant d'investir dans ces zones là où la rentabilité est supérieure et également plus oû le projet est plus accessible.

Le soutien de la plateforme Airbnb

Si l'on prend un peu de recul sur l'évolution de la plateforme N°1 de l'hébergement, Airbnb. 

Vous pouvez constater la faveur des hébergements vers les zones rurales.

Depuis la crise sanitaire liée au Covid 19, Airbnb prend conscience des besoins des voyageurs. 

Deux nouvelles versions du site depuis la crise pour insister sur les voyageurs.

2021 : Lancement d'une campagne "En pleine nature".

Airbnb a besoin d'augmenter son offre dans les destinations de plein air pour répondre aux recherches croissantes.

L'objectif est de présenter davantage de lieux uniques, d'options de camping et d'autres maisons rurales entières.

Un partenariat s'est créé avec les commerces ruraux.

Airbnb avait pour objectif : 

" 15000 annonces rurales en plus des 50000 qu'elle possédait déjà" d'ici fin 2021.

2022 : changement d’interface sur la plateforme avec les catégories

"Une nouvelle façon de rechercher des séjours qui permet de découvrir facilement des millions de logements dont vous ne soupçonnez pas l'existence."

Sur le site, 56 catégories sont présentées pour classer les logements par leur style, disposées en avant ce qui les rendent uniques (maison d'hôte, cabane, tiny house,...).

Ils totalisent plus de 4 millions de logements uniques mis à disposition par la communauté d'hôtes Airbnb du monde entier.  

Cette nouvelle interface a pour but de lutter contre le « surtourisme », en permettant une meilleure distribution des voyages vers de nouveaux lieux comme dans les zones rurales.

Mais peut-on vraiment réussir la location courte durée dans les zones rurales ?

Les données

En mai 2022, Airbnb révèle le top 10 des départements ruraux où les hôtes ont le plus gagné.

Sur le podium.

Vous avez la Vendée en 3e position avec 4 300 euros, 

La Loir-Et-Cher en 2e position avec 4 500 euros 

Et le gagnant, le Jura avec 4 800 euros

Le reste du classement comprend le Vaucluse, l'Eure, la Manche, l'Ardèche, la Côte-d'Or, la Dordogne et le Haut-Rhin.

Mais les chiffres restent bons pour les autres (même ceux qui ne font pas partie du top 10) avec en moyenne 3 800 euros gagnés.

Ajouter à cela bien sûr, la somme perçue des autres plateformes (booking, abritel,...) et des réservations en direct cela donne un vrai coup de pouce pour pallier à l'augmentation du coup de la vie en France.

Notamment pour arrondir les fins de mois ou pour se faire plaisir.

Pour conclure

Plus la ville est peuplée, plus la demande de location courte durée est importante mais aussi plus il y a aussi des concurrents.
Tout cela est très logique.
Le problème en zone urbaine, c'est que la crise immobilière est toute aussi présente et engendre des réglementations de plus en plus strictes et pénales.
Il devient alors difficile de réussir dans la location courte durée dans ces zones tendues. En effet, suite à la pandémie Covid, le besoin de voyager s'est accentué. Les personnes veulent découvrir des zones perdues, se ressourcer auprès de la nature et surtout éviter les zones surpeuplées. De plus, les voyageurs sont de plus en plus permis pour vivre une expérience plutôt que de dormir dans un logement classique. Les tendances changent.

A contrario, les zones rurales, beaucoup moins peuplés cachent un réel potentiel dans la location courte durée.
Plus accessible financièrement et moins contraignant. Ces zones font déjà leurs preuves dans certaines régions.
Est-il possible de réussir sa location courte durée en zone rurale, il y a t'il de la demande ? La réponse est oui.




Profitons de ces nouvelles adaptations avec le soutien d'Airbnb pour développer ces zones inconnus.


Le Guide PDF : 

" Comment remplir votre calendrier toute l'année "

 

Le bonus est à télécharger tout de suite et gratuitement. Il suffit de mettre votre email ici pour le recevoir dans 2 minutes, par email.

10  secrets


Retrouvez un Bonus à la fin de ce guide qui vous aide à faire la différence

  • Très bonne analyse.
    Je n’aurais pas spécialement penser au Jura comme une piste de développement.
    Merci pour le partage.

  • Salut Ophélie,
    Je suis moi aussi infirmière et j’ai décidé de me lancer dans l’immobilier en 2020 en me formant et sur fin 2020 j’ai acheté un immeuble de 4 appartements en campagne (village de 800 habitants) et ma RP.
    Aujourd’hui j’exploite 3 de mes 4 appartements en LCD et le dernier en LLD. Un gros besoin pour moi de faire une autre activité que notre beau métier d’infirmière car bien qu’il soit top, très humain… les gens finissent pas m’épuiser!
    Un autre profil m’épuise dans ce business… les clients relous qui ne savent pas se servir d’une plaque à induction, ou ouvrir un vélux… ou ceux qui laissent tout en bazar après leur séjour et qui pendant leur séjour se trouvent très exigeants et plutôt désagréables… mais enfin ça me permets d’avancer et de tenir dans mon boulot.
    Bref merci pour ton blog et le pdf que je suis en train de lire pour tenter d’améliorer au max les choses et merci pour ton follow sur insta

    • Bonjour Stellou (en espérant que c’est bien votre prénom, hihi)
      J’ai l’impression de lire mon parcours !!! On doit avoir beaucoup de points communs car c’est carrément ça !!
      Bravo en tout cas pour ce beau projet.
      Hâte d’échanger avec vous !!

  • {"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site Web invalide","required":"Champ obligatoire manquant"}

    Mes derniers articles

    Mon Airbnb à la campagne va t’il fonctionner ?
    La lumière et Airbnb : comment illuminer votre logement ?
    Accueil Airbnb : obtenir de bons commentaires ?
    Abonnez vous maintenant pour obtenir les dernières actualités  !
    >
    WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner