4Commentaires

Je tente l’aventure de l’entreprenariat avec la création d’Esprit Hôte qui est basée sur mon désir de partager mes connaissances et mon expérience sur la location courte durée . Après des années passées à travailler en tant qu’infirmière dans la fonction publique, j’ai senti qu’il était temps de changer de voie et de me consacrer à quelque chose qui me tenait à cœur. C’est ainsi que j’ai crée Esprit Hôte, un projet qui me permet de faire ce que j’aime tout en aidant les autres. Dans cet article, je partage dans un premier temps, mon histoire personnelle, puis mon parcours professionnel et enfin les étapes de la création d’Esprit Hôte afin d’expliquer comment je suis parvenue à vivre une nouvelle vie plus épanouie avec ce projet.

Ma vie avant la création d’Esprit Hôte

Initialement, je suis quelqu’un de déterminée

Mon souvenir fort de mon enfance était mon trait de caractère, ma détermination. En effet, je me pose la question, mais d’où vient cette envie de construire l’entreprise Esprit Hôte ? Lorsque j’étais petite, j’avais toujours un projet en tête et je faisais tout pour l’atteindre quelque soit les efforts à fournir. Tout était programmé. Je me souviens même de faire de nombreux calculs avec des tableaux, des graphiques pour clarifier mes objectifs pour atteindre un but. Je dégainais ma fameuse calculatrice ! J’étais plus que déterminée !De plus, au vue de mes capacités à calculer et cette dynamique à vouloir toujours réussir à chaque fois mes devoirs de maths, ma mère me voyais déjà en prof de maths (d’ailleurs, qu’est ce que j’ai pu l’embêter avec ça !).

Finalement, j’ai envie d’aider les gens par le soin

Le temps passe, tout compte fait je m’oriente vers tout autre chose. Dès la naissance, cela a été très compliqué pour moi. Je suis née avec une malformation du palais, dans le jargon médical, on appelle cela, une fente palatine. Pour faire rapide, c’est un trou dans le palais. Du coup, j’ai passé beaucoup de temps dans les hôpitaux, fréquentée les cabinets de spécialistes. C’est pour cela que je prend donc conscience de l’importance du corps médical. Je ne les remercieraient jamais assez de m’avoir sauvé la vie et d’avoir accompagné ma mère dans cette période difficile. Il a été évident pour moi lors de mon choix de cursus de m’orienter dans le milieu médical. C’est pour cela, que naturellement je me suis lancée pour être infirmière pour soigner les patients et accompagner leur famille.

Mon enfance a définitivement influencé la personne que je suis devenue, notamment en ce qui concerne ma passion pour aider les autres. C’est cette passion qui m’a finalement conduit à poursuivre une carrière en tant qu’infirmière, où j’ai pu mettre en pratique mon désir de venir en aide aux gens.

Au départ, tout avait pourtant bien commencé pour moi

Pendant mes études, j’ai alternais des périodes de stages et d’école. Ce qui me plaisais le plus était le fait de changer de service à chaque stage, d’apprendre de nouvelle choses jour après jour. Après avoir obtenir mon diplôme d’infirmière avec de très belles notes (classée dans les premières de ma promotion), j’ai commencé mon premier service en tant qu’infirmière en diabétologie. Très rapidement, j’ai obtenu mon CDI puis changé de service, puis encore mais finalement j’adore ça car l’inconnu me fait pas peur ! Pour enfin finir dans le service d’hémodialyse, où les patients viennent 3 fois par semaine pour filtrer leur sang, j’apprends énormément. Mais au fil du temps, les années passent je reproduis quotidiennement les mêmes choses, une routine s’installe.

Par conséquent, il fallait casser cette routine

Nous faisons le choix avec mon conjoint de faire un enfant cela tombe bien. L’arrêt lié à la grossesse me permet de casser cette routine désagréable. Et pendant mon congé maternité, je ne sais pas ce qu’il m’arrive, peut être les hormones, j’ai envie de faire pleins de choses pour ma fille !! Je commence à me mettre à coudre pour lui confectionner des couches lavables, des vêtements, … Alors qu’à la base, je ne savais même pas coudre. Je me suis mise aussi à créer mes propres produits cosmétiques comme des savons bio, du liniment, … Mon envie de créer était à son maximum. Et ça ne s’arrête pas là, je me suis même mise à faire de la pâtisserie ! Secrètement, j’avais envie de démarrer et de développer mon propre projet pour apprendre de nouvelles compétences.

Enfin, le fameux déclic

Je reprends donc le travail, je jongle avec nos plannings et celui de la nounou. Et très vite la routine se réinstalle. Je pensais être heureuse. Oui, j’avais tout, une famille, une maison et un travail. Mais comment être plus heureuse ?

En réalité, c’est bête mais il me manquais encore quelque chose, cette envie de construire un projet.

Un jour, en écoutant une vidéo d’un youtubeur, j’ai eut une idée de génie (bon je ne le savais pas encore, quoi que j’en étais persuadée). Après une longue discussion, nous avons décidé avec mon conjoint de créer un logement indépendant à l’intérieur de chez nous.

Cette idée était à la base pour nous permettre d’avoir un complément de revenus. Mais au final, c’était bien plus ! Nous avons créé une activité commune où la reconnaissance de notre travail était présente quotidiennement. Et très vite, on a voulu s’améliorer, toujours faire mieux et même s’agrandir avec comme projet fou d’acheter une maison pour la diviser en 3 logements pour faire encore de la location courte durée.

Au final, cette expérience m’a permise de tenir bon sur cette routine désagréable au boulot. Le manque de challenge je le retrouvais dans nos projets personnels et ça suffisait.

Mais toutefois, le burn s’installa discrètement

Mais, ce que j’ai appris au fil du temps, c’est que lorsqu’on va à contre courant de nos valeurs, de notre vision et de nos envies, le corps finit toujours part nous le faire savoir. J’ai donc connu un moment vide, de trou noir. Ainsi, Aujourd’hui je met des mots dessus, j’ai fais un Burn out le 21 septembre 2022 ! J’ai souffert de cette différence entre la reconnaissance tant attendu de mon métier (qui était quasi inexistante) et celle du travail effectué avec nos logements. C’était le jour et la nuit !

Néanmoins, le burn out m’a permis de refaire le point sur ce que je voulais vraiment faire dans ma vie. Pour cela, j’ai eu l’aide très précieuse d’une formation “pose ta dem’” de Charlotte Apietto. Elle m’a aidé à comprendre mes valeurs, à repérer mes compétences. J’ai aussi beaucoup appris sur le “moi” avant d’être infirmière. Finalement, j’ai compris qu’il était temps pour moi de tourner la page et de construire mon projet. Avec ma détermination et ma persévérance en main, j’ai commencé à construire un nouveau projet avec la création d’Esprit Hôte.

La création d’Esprit Hôte

Tout d’abord, la genèse du projet Esprit Hôte

A la base, nous sommes nous même adepte des logements pour de la location courte durée, et c’est toujours un vrai plaisir de discuter avec d’autres hôtes. Toujours dans le but de pouvoir comparer, s‘améliorer et conseiller. De plus, avec l’inflation et les faits d’actualités, le nombre d’hôte se multiplie de jour en jour. La preuve c’est qu’en quinze ans, le nombre de chambres d’hôtes est passé, en France, de 4 500 à plus de 70 000 et il s’en crée des milliers chaque année. Beaucoup sont ceux qui se lancent pour mettre du beurre dans le épinards, pour se reconvertir ou d’autres encore pensent pour leur retraite.

Le problème, c’est que quand on se lance dans cette activité, on n’ai pas sûr que cela va fonctionner. Honnêtement, je trouve qu’on ne voit pas assez les coulisses de la mise en place d’un logement, toute la logistique, pour suffisamment anticiper son projet. On manque cruellement d‘informations concrètes pour avancer. Et on se questionne également sur quel est notre « Esprit d’hôte ».

Cependant pendant des mois, j’ai été au contact d’autres hôtes et il est très facile d’avoir des conversations sur leur activité. En effet, c’est plutôt accessible d’avoir un logement pour mettre en location mais c’est une tout autre affaire de réussir. C’est pour cela qu’il y aura toujours des personnes pour écouter attentivement les conseils des autres avant de se lancer, d’aller à la recherches d’informations en cas de difficultés ou encore de parler de leur parcours avec fierté. Ces échanges sont toujours basés par de la bienveillance et de la simplicité, c’est pour cela qu’est nait Esprit Hôte pour garder cette esprit d’entraide, de partage et de bonne humeur pour aider son prochain.

L’activité d’hôte me passionne

Me lancer dans la location courte durée m’a changé la vie. J’ai appris tellement de choses comme dans l’informatique, la fiscalité, la décoration, le marketing, et j’en passe…

Pour mon conjoint, c’est pareil. Il s’est révélé sur le chantier dans notre deuxième maison, il a accompli et appris énormément de choses (plomberie, électricité, maçonnerie,…).

Mais surtout, cela nous a fait grandir humainement ! Et tous ces changements cela nous a fait énormément du bien. Je suis persuadée que se lancer dans la location courte durée permet d’améliorer sa qualité de vie (financièrement, dans la santé physique, psychologiquement et émotionnels). Maintenant que j’ai surmonté les obstacles personnels, je peux me concentrer sur la croissance d’Esprit Hôte.

L’envie de réussir avec Esprit Hôte

Créer Esprit Hôte, est pour moi l’occasion de donner les clés aux hôtes pour qu’ils puissent réussir leur activité de location courte durée tout en respectant leur vision de la vie et leurs objectifs pour atteindre leur but.

Quelque soit votre projet, cela demande de l’investissement personnel. Créer un logement à votre image, le faire grandir, l’amener à son potentiel, c’est ça la difficulté ! Esprit Hôte est une invitation à clarifier son projet et à le gérer en toute sérénité.

La vraie réussite ne consiste pas à devenir plus riche que son voisin, mais à atteindre le but qu’on s’est fixé, quel qu’il soit.

Alain Ayache

 

Pour conclure, l’ idée de développer mon projet professionnel n’a été possible que grâce à la location courte durée. Je ne remercierai jamais assez cette activité de m’avoir en premier lieu ouvert les yeux, mais aussi d’avoir été mon “filet de sécurité” dans mon grand saut vers mon changement de vie. En créant Esprit Hôte, cela m’a donc permis de participer à me développer personnellement, de me nourrir avec ses divers activités.

Ma mission avec Esprit Hôte est d’accompagner un maximum d’hôtes à gérer leur activité de location courte durée avec sérénité et satisfaction tout en respectant leur vie personnelle.

Vous aimerez également :

Laissez moi un petit commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. Merci beaucoup Delphine pour ton commentaire ! Cela me fait très plaisir ! 😍 Oui, je partage mon parcours, mon expérience tout simplement avec passion ! Bienvenue dans mon aventure ! 💕

{"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site Web invalide","required":"Champ obligatoire manquant"}